Dents sensibles, quelles sont les causes et solutions ?

Homme souriant se brossant les dents avec une brosse à dents électrique blanche

Une boisson trop froide, un plat trop chaud... et vos dents vous font comprendre qu’elles n’apprécient pas cela ? 🥶

Comme une part importante des adultes de plus de 20 ans, vous avez probablement les dents sensibles.

Souvent diagnostiquée comme "hypersensibilité dentinaire", la sensibilité dentaire reste en première position des problèmes dentaires les plus fréquents, et la première raison des prises de rendez-vous chez le dentiste. 🏆 Les personnes qui en souffrent se plaignent le plus souvent de douleurs lorsqu'ils mangent ou boivent des aliments ou boissons chauds ou froids, ou signalent une sensibilité lorsqu'ils respirent par la bouche. 🤕 Ce problème peut toucher des personnes de tout âge, peu importe leur état de santé globale, y compris celles ayant en apparence des dents en bonne santé.

Mais quelles sont les causes de ce phénomène, et existe-t-il des solutions pour y remédier ? 🤔

My Variations vous répond !

“Sensibilité dentinaire” kezako ?

Comme nous l’avons dit plus haut, l'hypersensibilité dentinaire, est un problème dentaire courant. 🤒 Cet état peut se développer au fil du temps, provoqué par divers problèmes répandus comme la récession gingivale (rétraction de la gencive autour des dents, entraînant un déchaussement des dents), ou la perte progressive de l’émail dentaire.

La sensibilité dentaire peut commencer à se faire ressentir quand la partie la plus molle à l'intérieur de la dent, appelée "dentine" (oui, le nom est super mignon 🥰), se retrouve exposée. La dentine est normalement située sous l'émail et la gencive, il est donc normal qu’elle soit hyper-sensible lorsqu’elle se retrouve privée de ses boucliers. 🚧

Des milliers de canaux microscopiques traversent cette dentine jusqu'au cœur de la dent. Lorsque la dentine est exposée, divers facteurs externes (tels qu'un soda bien frais 🥤) peuvent stimuler le nerf à l'intérieur de la dent, ce qui entraîne les douleurs très vives bien que de courte durée que les personnes aux dents sensibles connaissent très (trop) bien. 🚨

Mais les changements thermiques, ces fameux “chauds-froids”, ne sont pas l’unique cause des douleurs des dents sensibles. En effet, ces douleurs peuvent aussi survenir en réponse à des stimuli chimiques (aliments acides 🍋 ou alcool ), tactiles (mastication, contact avec une fourchette🍴) ou osmotiques (sucres 🍭). Mais leur origine ne découle pourtant pas forcément (au contraire) d'une autre anomalie ou maladie dentaire.

Cette hypersensibilité dentinaire peut concerner une seule dent, ou plusieurs dents adjacentes à celle-ci.

Quelles sont les causes d’une sensibilité dentaire accrue ?

Pas de panique, vous n’êtes pas seul(e) ! Et pour cause, 11,5% des adultes souffriraient d’hypersensibilité dentinaire, et cela sans compter les cas non diagnostiqués (ça en fait du monde 😱).

Dans la majorité de ces cas, on dégage 3 facteurs aggravants principaux.

  • La grande gagnante, c’est la récession gingivale (on en a parlé plus haut 😉), ou une parodontite plus généralement, qui, même traitée, peut entraîner une exposition de la racine des dents : le cément qui la compose, plus fragile que l'émail, s'usera rapidement, exposant ainsi la dentine qui se trouve en dessous.
  • En seconde position, ce n’est autre que l’érosion naturelle ou non de l’émail, qui, aminci, n’offre plus de protection suffisante à la dentine. Les causes d'un émail aminci ou endommagé peuvent inclure une technique de brossage inappropriée (brossage horizontal, pression excessive), une alimentation trop riche en acides et en sucres, ou des outils non adaptés (poils de brosse à dents trop durs ou dentifrices très abrasifs). Des lésions à l’aspect usé et lisse voire parfois brunâtres peuvent alors apparaître, et peuvent être plus ou moins profondes. 🚑
  • Et en 3ème place sur le podium, un phénomène qui concerne un bon nombre de patients, c’est le bruxisme (mais si, vous savez c’est quand on grince des dents 😬).

Quels sont les traitements et solutions ?

Les traitements les plus courants pour la sensibilité dentaire sont, pour la plupart, des "remèdes maison". Quelle grand-mère n’a jamais conseillé à ses enfants ou ses petits-enfants de placer un clou de girofle sur la dent douloureuse ? 👵🏼 La technique du clou de girofle peut d'ailleurs très bien fonctionner pour certaines personnes ! Cet anesthésiant naturel peut aussi être utilisé sous forme d'huile essentielle (tout comme les huiles essentielles de Tea Tree ou de Laurier noble) dont l'application locale d'une goutte peut aider à soulager la douleur. 🌿

Même si ces remèdes peuvent se révéler efficaces selon les cas, d’un point de vue médical, il s'agit en plutôt d'incorporer un ou plusieurs des éléments suivants dans sa routine de soins bucco-dentaires :

  • Trouver les techniques et outils de brossage appropriés : une brosse à dents à poils souples, un brossage minutieux tout en douceur d’une durée de 2 minutes minimum, et ce au moins 2 fois par jour 🪥. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez également opter pour l’utilisation d’une brosses à dents électrique. Les brosses à dents My Variations, grâce à leurs poils souples en nylon tout doux et à leurs différentes intensités de brossage, sont tout à fait adaptées aux dents très sensibles ! 🥰
  • Utiliser un dentifrice et un bain de bouche sans alcool (riches en fluorure ou en d'autres molécules comme le potassium ou le strontium, pour une désensibilisation)
  • Éviter de consommer des aliments trop sucrés ou trop acides : en effet, ils peuvent détruire l'émail des dents et favoriser le décollement de la gencive, et donc augmenter la sensibilité de vos dents !

Grâce à un brossage adéquat et à l’utilisation de produits adaptés, la plupart des patients présentant une sensibilité dentaire observent une réduction de leur niveau de sensibilité, voire une résolution complète du problème. Malheureusement, les effets ne sont pas immédiats, il faudra vous armer d’un peu de patience et être consciencieux pour voir vos douleurs dentaires disparaître. ⏳

Pour les personnes présentant une hypersensibilité dentinaire plus sévère, ou qui n’observent aucune amélioration malgré leurs efforts, des procédures supplémentaires en cabinet dentaire peuvent être nécessaires. Et oui, le dentiste ! (On ne le répètera jamais assez 😜)

En résumé ...

L’hypersensibilité dentinaire, aussi appelée sensibilité dentaire est un phénomène très courant qui touche plus de 11,5% des adultes.

La sensibilité dentaire se caractérise par des douleurs vives et courtes provoquées par des stimuli divers faits aux dents. Il peut s’agir de variations thermiques, de chocs chimiques (acides, alcools) ou osmotiques (sucres), mais aussi tactiles (mastication, contact avec une fourchette). 🍴

Les causes de l’hypersensibilité dentinaire sont, elles-aussi, variées, mais les 3 principales sont la rétraction des gencives, l’amincissement de l’émail, et enfin le bruxisme (le fait de grincer des dents). 🦷

Cependant, plusieurs solutions existent, qu’elles soient “faites maison” ou plus officielles. On y retrouve :

  • L’adaptation de la technique et des outils de brossage
  • L’utilisation de produits désensibilisants (fluor, potassium) et appropriés
  • La réduction de la consommation d'aliments trop acides ou sucrés pouvant augmenter la sensibilité.

Malgré cela, pour certaines personnes souffrant de formes plus graves d’hypersensibilité dentaire, il est recommandé de se rendre régulièrement chez un dentiste pour un bilan complet et des soins complémentaires. 👩‍⚕️

Voilà, maintenant vous savez tout ! Mais si vous souhaitez en apprendre plus sur d’autres sujets d’hygiène dentaire, n’hésitez pas à jeter un oeil aux autres articles My Variations, juste ici : https://myvariations.com/blogs/infos