Bactéries dans la bouche : quel impact sur notre santé dentaire  ? 

bactéries bouche santé dentaire

1. Comment se créent les bactéries dans la bouche ?

2. Combien y'a-t-il de bactéries dans la bouche ?

3. Quels sont ls différents types de bactéries ?

4. Quels problèmes peuvent-elles causer au niveau dentaire ?

5. Comment avoir une bonne hygiène bucco-dentaire pour limiter les bactéries ? 

 

Les bactéries sont présentes dans la bouche depuis la naissance. Au fil du temps, notre microbiote croit et subit des modifications au gré de nos habitudes. L'alimentation, les vices, et l'hygiène bucco-dentaire définissent le type de bactéries qui composent votre microbiote. 👄

Les bonnes bactéries cohabitent dans l’organisme sans impacter votre santé. En revanche, les mauvaises peuvent être source de maladies dentaires. Combien y a-t-il de bactéries dans la bouche ? Quels problèmes peuvent-elles causer au niveau dentaire ? MyVariations vous donne les réponses.

Comment se créent les bactéries dans la bouche ?

Chez l’Homme, le microbiote buccal se crée depuis sa naissance et se développe tout au long de son existence. Les bactéries sont présentes dans notre cavité buccale dès l’accouchement. C’est grâce aux bactéries situées au niveau du col de l’utérus et celles dans l’air que le microbiote de la bouche du nouveau-né se forme. 🤰

Au fur et à mesure qu’il grandit, nous acquérons des habitudes qui impactent le nombre et le type de bactéries dans notre cavité buccale. S’embrasser, ronger ses ongles, bâiller... sont des comportements qui changent la composition du microbiote buccal. 💋

En 2014, une étude publiée dans la revue Microbiome révèle qu’un couple qui s’embrasse avec passion déclenche le transfert de plus de 80 millions de bactéries. Les personnes en couple pourraient donc avoir un microbiote buccal qui se ressemble.

Notez toutefois que les écosystèmes bactériens de deux personnes peuvent être similaires sans être identiques. En effet, chaque individu a une flore buccale unique. Cela se justifie par le fait qu’outre les facteurs environnementaux, la génétique impacte aussi le microbiote.

Certaines recherches montrent que les bactéries de la bouche, celles en dessous des gencives notamment, laissent une empreinte digitale dans la cavité buccale. Cela permettrait de réussir l’identification des origines ethniques des individus. 🧐

Combien y a-t-il de bactéries dans la bouche ?

En dehors de la flore intestinale, l’écosystème avec la plus grande complexité dans l’organisme se trouve dans la bouche. Celui-ci contient plus de 600 espèces de micro-organismes. 🦠

Parmi ceux-ci, se trouvent les virus, les levures, les bactéries et les protozoaires. Selon la personne et en fonction des facteurs environnementaux, ces espèces peuvent varier.

À l’intérieur de la cavité buccale de l’Homme, il existerait près de 10 milliards de bactéries. La bouche contient donc plus de micro-organismes que la terre ne compte d’Hommes. 🌍

Dans un millilitre de salive, il se compte jusqu’à 750 millions de bactéries. Le nombre de ces bactéries dans 1mg de plaque dentaire s’estime à 100 millions.

Parmi les micro-organismes peuplant la cavité buccale, il en existe qui sont bonnes et qui n’endommagent pas votre santé bucco-dentaire. Elles apportent même à l’organisme une certaine protection. ⛑

Quels sont les différents types de bactéries ?

Le microbiote de la bouche comprend des micro-organismes bien diversifiés. Il contient en partie des bactéries communes aux autres microbiotes de l’organisme.

Le champignon candida albicans présent dans le microbiote buccal se retrouve par exemple dans le microbiote vaginal et intestinal. Il en est de même de la helicobacter pylori qui se trouve aussi dans l’estomac. ☝️

L’autre partie des bactéries est particulière à la cavité buccale. Elle comporte d’une part les bactéries aérobies qui se retrouvent dans la bouche à cause de l’air respiré. Pour assurer leur survie et se multiplier, ces dernières ont besoin d’oxygène.

D’autre part, vous retrouvez dans la bouche, des bactéries anaérobies. La présence d’oxygène n’est pas importante pour la survie et le développement de ces dernières. Elles s’installent dans des zones à accès difficile. Ce qui rend complexe leur élimination de la cavité buccale. Ces micro-organismes se développent la nuit principalement, quand nous dormons. 💤

Dans notre bouche, se trouvent aussi les Streptococcus. C’est le type de bactérie qui se retrouve dans une bouche saine. C’est la version mutante de ce genre qui est responsable de la plaque dentaire et donc du tartre à éliminer. Dans une cavité buccale saine, vous retrouvez aussi les Fusobacterium ainsi que les Actinomyces. 🧬

Un équilibre dans l’alimentation, une hygiène bucco-dentaire impeccable est ce qui permet de garder tous ces types de bactéries sous contrôle. Tant que leur développement est contrôlé et que le système immunitaire de l’organisme est fort, ces bactéries ne sont pas à craindre.

Quels problèmes peuvent-elles causer au niveau dentaire ?

La santé bucco-dentaire dépend principalement de l’équilibre du microbiote buccal. Quand cet écosystème bactérien est en déséquilibre (dysbiose), les bactéries pathogènes se développent massivement et colonisent la cavité buccale. Ce qui augmente le risque d’infections dentaires. 🥴

Les caries dentaires

Quand l’équilibre du microbiote buccal se rompt, les bactéries se multiplient et forment une couche de biofilm sur les gencives et les dents. Au contact du sucre, ces microorganismes pathogènes sécrètent des acides qui attaquent l’émail dentaire. 🦷

Le résultat des dommages infligés à l’émail par des microorganismes acides est la carie dentaire qui est l’une des infections buccales courantes. Les Streptococcus mutans sont les bactéries responsables des caries à éviter.

Gingivite et parodontite

Ces deux affections sont des maladies des gencives. Mais il convient de reconnaître la gingivite de la parodontite. À l’intérieur de ces dernières, il existe une flore bactérienne bénigne qui garantit leur santé. Quand il y a dysbiose, les germes pathogènes prennent d’assaut les interstices des dents.

Ces bactéries y produisent des toxines auxquelles réagissent les gencives en s’enflammant et en gonflant. Cette inflammation appelée gingivite provoque parfois des saignements au niveau des gencives quand vous vous brossez. 🩸

Cette maladie peut évoluer en affectant les tissus soutenant la dent et son os. Dans ce cas, une parodontite, puis une parodontite sévère se développe. Vous assistez alors à une perte osseuse et les dents deviennent mobiles. C'est ce qu'on appelle les déchaussements dentaires 🤭

La candidose buccale ou la "langue blanche"

Cette maladie bucco-dentaire est provoquée par le champignon Candida albicans. Celui-ci profite du déséquilibre du microbiote buccal pour se proliférer. Dans la bouche et sur les gencives sensibles ou non une plaque de couleur blanche (signe de candidose buccale, une mycose particulière) apparaissent.
C'est aussi le cas pour ce qu'on appelle la "langue blanche" ou langue saburrale. 

Cette affection se retrouve le plus souvent chez les personnes porteuses du VIH. Les patients sous chimiothérapies ou antibiotiques souffrent aussi de cette maladie. 😷

Les aphtes

Appelés ulcères aphteux par les dentistes, il s’agit de lésions qui apparaissent sur les gencives. Elles s’observent aussi sur d’autres tissus de la cavité buccale.

La mauvaise haleine

Certains agents pathogènes s’adonnent à la décomposition des aliments contenant des matières grasses ou des protéines. Par ce procédé, ils produisent des composés soufrés qui provoquent la mauvaise haleine. 🤢

Comment avoir une bonne hygiène bucco-dentaire pour limiter les bactéries ?

Une bonne hygiène bucco-dentaire nécessite un certain nombre de dispositions à suivre au quotidien.

Abandonner les habitudes qui multiplient les agents pathogènes

Pour une bonne santé bucco-dentaire, il faudrait éviter de consommer tout et n’importe quoi. Optez pour une alimentation équilibrée. Des repas trop riches en sucre ou trop gras sont à éviter. Les mauvaises habitudes comme fumer ou se ronger les ongles doivent être abandonnées. 🚬

Fumer par exemple est une habitude perturbatrice de la flore buccale. Une étude a d’ailleurs été menée sur le sujet par un professeur de l’université de l’Ohio State à Colombus. Elle révèle que chez les personnes qui fument, il y a plus de gènes pathogènes que de bonnes bactéries.

Se brosser les dents

Pour une bonne santé bucco-dentaire, il est recommandé de se brosser les dents au moins 2 fois par jour. Le brossage efficace doit être fait durant le délai recommandé de 2 minutes avec des équipements de qualité. La majorité des dentistes conseillent les brosses à dents électriques et leurs bienfaits. Parmi elles, c'est vers les brosses à dents électriques soniques MyVariations que nous vous orientons. 

Douces avec les gencives et l'émail tout en étant très efficaces contre la plaque dentaire, ces brosses vous permettront de prendre soin de votre bouche de façon optimale. 👌

Le fait de se brosser avec des produits d’hygiène de la bouche appropriés aide à l’élimination des restes de sucres. Ce sont ces derniers qui nourrissent les bactéries et qui facilitent leur croissance.

Sans nourriture ni environnement favorable, ces microorganismes ne peuvent proliférer. Ainsi, ils ne pourront pas libérer les acides pour endommager les gencives ni les dents. 🍋

Changer de brosse régulièrement

La brosse à dents doit être changée régulièrement, après une utilisation de trois mois maximum. À force de l’utiliser, elle peut devenir un nid à bactéries. À force de nettoyer votre cavité buccale avec une brosse trop vieille, vous obtiendrez l’effet opposé à celui souhaité. 🪥

Une brosse neuve est beaucoup plus efficace pour éliminer les bactéries qu’une brosse déjà usée. Si vous trouvez fatiguant le fait de devoir changer de matériel d’entretien buccal de façon régulière, optez pour les brosses électriques MyVariations. La marque propose d'ailleurs une option d'abonnement permettant de recevoir une nouvelle tête de brosse à la fréquence de son choix, sans avoir a y penser ! 😉